Actualités

👇 Voici ma dernière actualité ! 👇 Les plus anciennes sont également postées sur Facebook !
François Iaccarino - Auteur Publié le 06/05/2022
C'est en plein milieu du salon des auteurs de Mandelieu la Napoule, dans les Alpes-Maritimes, que tombe ce nouveau point sur la page auteur ! Mais bon, vous l'avez compris : ça ne m'empêche pas de vous écrire ! Oui, vous : les 192 abonnés que vous êtes ! Je suis pas loin de Cannes, alors c'est parti : je déroule ! (Pas le tapis rouge, mon actu)... Depuis mon précédent point, une demande de texte m'est parvenue : "Arrête ton cinéma !" est partie à Damgan, dans le Morbihan. Je suis très heureux de voir que ce ne sont pas toujours les mêmes pièces qui sont demandées. Bien souvent, c'est "Coût de feu" ou "Mieux vaut tartare que jamais !". Ca change ! Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas le texte qui m'a été demandé, je vous laisse le lien juste ici : https://www.leproscenium.com/Detail.php?IdPiece=14934 Sur les huit pièces publiées, quatre ont été envoyées dans toute la France et même au-delà des frontières ; l'occasion pour moi de faire un petit récapitulatif : - "Arrête ton cinéma !" est partie à Damgan (56) ; - "Coût de feu" est partie à Saint Pierre d'Irube (64), Ruy-Montceau (38) et en Grèce ; - "Le mono" est partie à Gondecourt (59) ; - "Les Z'Amouristiques" est partie à Sherbrooke (Canada). Je croise évidemment les doigts pour que toutes ces demandes puissent aboutir à de nouvelles représentations. Bien entendu, si c'est le cas, vous en serez les premiers informés ! Vous me suivez sur cette page : autant vous récompenser ! (Même si on a déjà vu mieux comme récompense) !... :D Par ailleurs, je fais un petit rappel : si je ne parle plus de certaines villes où mes pièces ont été demandées, ce n'est pas un oubli de ma part. C'est simplement que la troupe en question n'a pas donné une suite favorable et est partie sur un autre projet. Ce que je comprends totalement ! Un texte peut finalement ne pas convenir ! Tout ça pour vous rappeler qu'une demande ne fait pas forcément l'objet d'une (ou de plusieurs) représentation(s). Je vous en ai touché deux mots au début de ce point : l'actualité du moment - enfin... celle qui me concerne -, c'est bien sûr le salon des auteurs de Mandelieu la Napoule. Je suis là-bas jusqu'à samedi inclus pour présenter mes textes et dédicacer mon recueil de poèmes, "Feu vers". Vu que le salon bat son plein, il est un peu tôt pour vous faire un bilan, mais je vous en parlerai plus longuement dans le prochain point. A présent, je vais revenir sur mon précédent point. Prochain, précédent... faut suivre ! Même moi, je m'y perds ! Je vous avais annoncé que de légers soucis de santé m'empêchaient de reprendre l'écriture de ma neuvième pièce dans de bonnes conditions. J'ai une mauvaise et une bonne nouvelle - le meilleur pour la fin. La mauvaise, c'est que ces problèmes sont toujours d'actualité ; la bonne, c'est que je remonte la pente, petit à petit... et que je pense reprendre l'écriture dans le courant du mois de mai ! Alors évidemment, je vais pas m'y remettre comme un fou-furieux ! Mais ce sera progressif : relecture du début et apport de quelques retouches. Puis j'attaquerai des choses plus compliquées : la réécriture de la chute, les petites finitions, la déclaration et la publication... puis le projet de court-métrage à suivre ! Je touche du bois pour que ça se réalise ! Mais bon, on s'enflamme pas ("bois", "enflamme", attention, jeu de mots)... chaque chose en son temps. Déjà en finir avec ces soucis de santé : là est la priorité. Et maintenant que vous savez tout, je vous rendez-vous dans cinquante jours pour un nouveau point : le samedi 25 juin !... :D